Partager

Les Perennials n’entrent pas dans les cases de votre stratégie de gestion des talents.

Les Perennials n’entrent pas dans les cases de votre stratégie de gestion des talents.

Comment traduire l’état d’esprit Perennial sur le lieu de travail ?

Comment rendre notre entreprise suffisamment attractive pour les milléniaux idéalistes ? Comment nous assurer que nous pouvons encore engager et motiver la génération X au milieu de toutes les innovations actuelles ? Comment rentabiliser au mieux les compétences numériques de la génération Z ? Des questions comme celles-ci font prendre conscience que nous réfléchissons depuis très longtemps en termes de catégories lorsqu’il en va des talents au sein de nos organisations. Sans trop y réfléchir, nous attribuons certaines caractéristiques à des générations bien définies. L’état d’esprit Perennial met un terme à cette approche.

En 2016, l’entrepreneuse Gina Pell invente le terme « Perennial ». Ce faisant, elle décrit un état d’esprit curieux, toujours épanoui, que l’on retrouve chez des personnes de tous âges. Les Perennials échappent à toute forme de catégorisation et n’ont pas le sentiment d’appartenir à une génération spécifique. Vous identifiez-vous à une grande diversité de personnes différentes, plutôt qu’aux seuls membres de votre génération ? Dans ce cas, vous pourriez être un Perennial.   

Définition d’un groupe indéfinissable

Lancer votre première entreprise au milieu de la trentaine, pourquoi pas ? La soixantaine est la nouvelle trentaine, il reste donc encore beaucoup de temps pour construire une autre carrière. Mamie qui passe des appels vidéo avec son smartphone ? La chose la plus normale au monde ! Un jeune homme d’une vingtaine d’années plus responsable dans la vie que ses parents ?  Pas vraiment de quoi être surpris.

Pour un Perennial, il n’y a pas d’âge pour les différents types d’activités, de moyens de communication, de loisirs, de styles vestimentaires, d’amis, etc. Les Perennials vivent ici et maintenant. Le passé ne doit pas déterminer votre présent, et vous ne devez pas construire votre présent en ayant le regard tourné vers le futur. Le Perennial accepte tout simplement que le présent n’est pas toujours parfait.

Si nous devions néanmoins attribuer un certain nombre de caractéristiques aux Perennials, ce serait celles-ci :

- une ouverture à l’acquisition et au partage de connaissances

- une envie d’autonomie et d’entreprendre

- une attitude positive envers la technologie

Les Perennials au travail

Les Perennials ne sont pas (encore) tous entrepreneurs. Et il y a donc de fortes chances que vous en ayez un certain nombre au sein de votre équipe aujourd’hui. Étant donné que l’état d’esprit Perennial semble gagner en importance, il devient intéressant d’en tenir compte et de gérer cette évolution en connaissance de cause.  Nous nous dirigeons vers un marché du travail véritablement multigénérationnel, où des adolescents qui aspirent déjà à vivre une première expérience professionnelle côtoient des personnes de plus de 70 ans qui ne sont pas encore prêtes à prendre leur retraite. Il ne sera bientôt plus possible de maintenir notre approche cloisonnée de la répartition du travail et de la gestion des talents.

Prenons un exemple. Depuis quelque temps déjà, les entreprises se plient en quatre pour répondre à l’exigence de flexibilité « typique » de la génération Y des milléniaux. Cependant, nous aurions tort de supposer que seuls les 25 à 40 ans souhaitent des horaires de travail flexibles. Par exemple, pour mieux s’occuper des enfants, pour étudier, pour voyager, etc. Les employés plus âgés aspirent également à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Car, tout comme leurs jeunes collègues, ils doivent partager leur temps entre le travail et tout ce qui existe en dehors de celui-ci. Même s’ils occupent leur temps libre différemment.

Indépendamment de l’âge, les Perennials ont besoin de se sentir inspirés. C’est pourquoi ils fonctionnent le mieux sous la direction d’un supérieur qui leur offre un espace pour grandir, apprendre et découvrir par eux-mêmes le chemin vers ce qu’il y a de meilleur en eux. La plupart des Perennials veulent également faire partie de quelque chose de plus grand qu’eux. Il est donc recommandé de communiquer ouvertement avec eux sur la stratégie globale et la mission ultime de votre organisation.