Partager

« L’employee experience » transforme la carrière en un voyage mémorable

« L’employee experience » transforme la carrière en un voyage mémorable

Du candidat sous le charme à l’ex-collaborateur enthousiaste

Si « l’employee experience » ne représentait pas déjà un défi permanent dans votre organisation, c’est que vous avez probablement emprunté la mauvaise route quelque part au cours de l’année écoulée. Car la communication virtuelle est moins personnelle, la culture de l’entreprise doit être véhiculée d’une autre manière à distance et la motivation générale diminue. Vous vous mettez donc à réfléchir à tout ce que les collaborateurs ressentent lorsqu’ils entrent en contact avec votre organisation : du premier cycle de la procédure de recrutement aux moments de feed-back... voire à l’entretien de départ.

Les collaborateurs s’attendent à un travail agréable et stimulant en permanence, assorti en outre de possibilités de développer leurs talents. Et, si possible, également d’un management faisant preuve de transparence. Si vous voulez attirer ou retenir des millenials, assurément, les collègues évalueront l’employee experience au sein de votre organisation spontanément. C’est pourquoi il est important de nommer, d’examiner de manière critique et de suivre toutes les expériences souhaitées.

Qu’est-ce que « l’employee experience » et pourquoi est-elle si importante ?

L’employee experience (expérience des employés) renvoie à tout ce que les collaborateurs vivent et ressentent au cours de leur « parcours », leur « séjour » ou « voyage », au sein d’une organisation. Il s’agit de toute forme d’interaction entre le collaborateur et l’entreprise. Si vous envisagez votre employee experience correctement, vos collaborateurs se sentiront satisfaits à chaque étape de leur carrière : en tant que candidat, en tant que collaborateur et en tant qu’ancien collaborateur.

En tant qu’organisation, vous avez beaucoup à perdre si l’implication et la satisfaction de vos collaborateurs sont faibles. Ces situations débouchent en effet sur une faible motivation, un taux de rotation élevé, une culture d’entreprise improductive et une réputation douteuse à l’extérieur. Heureusement, l’inverse est également vrai : si vous prenez soin de vos collaborateurs, ceux-ci seront plus performants, ils resteront plus longtemps chez vous, ils contribueront à une ambiance positive et deviendront les ambassadeurs de votre organisation. Le tableau est déjà nettement plus agréable, non ?

L’employee experience envisagée de manière gérable

« Améliorer l’employee experience » est une mission qui peut sembler quelque peu écrasante. Nos conseils ? Envisagez les différents moments où un collaborateur a des impressions séparément. C’est en optimisant chaque petite interaction que vous augmenterez en fin de compte la satisfaction globale de vos collaborateurs.

« Vous n’avez qu’une chance de faire une bonne première impression. »

L’employee experience commence bien avant qu’il ne s’agisse d’un « employé » à proprement parler. Tout se loge dans les détails... Répondez-vous rapidement, correctement et agréablement à un e-mail de demande ? Un candidat se sent-il à l’aise dès la première fois qu’il pénètre dans les locaux de votre entreprise ? Entend-on un « merci » de votre part à l’issue de l’entretien d’embauche ? C’est dès ces moments-là que vous faites une première impression qui ne sera pas oubliée.

De l’espace pour évoluer

Vos collaborateurs souhaitent des attentes et des objectifs clairs, mais avec la possibilité de développer leurs talents et d’évoluer dans leur rôle. Un plan de carrière bien élaboré associé à  une formation suffisante rassure à cet égard.

Gestion continue de la performance

Renoncez à ces un ou deux entretiens d’évaluation annuels improductifs. Un système d’évaluation associé à un feed-back régulier, cohérent et constructif garantit une relation de travailauthentique et saine entre le management et les collaborateurs.

Un mélange d’opinions sain

Rassemblez délibérément différentes équipes pour œuvrer à des projets. La combinaison de différentes expériences de vie, parcours antérieurs et perspectives crée un environnement inspirateur. Vous augmentez ainsi l’implication et la créativité de vos collaborateurs.

Dialogue

L’employee experience n’est pas une activité en flux descendant. Il s’agit d’un processus continu dans lequel vous impliquez vos collaborateurs en qualité d’interlocuteurs. Outre cette précieuse contribution, cela vous permet de générer un lien plus fort et une plus grande confiance dans votre organisation.

« Work has left the building »

En 2020, l’expérience professionnelle de chacune et de chacun a été profondément bouleversée. Lors de la première vague de coronavirus, le sentiment « ensemble, nous y arriverons » prévalait encore. En attendant, l’enthousiasme lié à la nouveauté des réunions Zoom s’est émoussé et les inconvénients de contacts professionnels purement virtuels remontent impitoyablement à la surface. De plus, le bien-être psychologique de nombreux collaborateurs a été gravement affecté.

Ce ne sont pas exactement les bons ingrédients pour faire un bon cocktail engagement-satisfaction. Le bien-être est donc actuellement une priorité à l’agenda RH. C’est peut-être le seul remède contre une employee experience négative. Vous pouvez de plus l’administrer sous différentes formes : appels vidéo formels avec l’équipe, attention personnelle envers tous les collaborateurs, soutien en cas de difficultés pratiques ou émotionnelles lors du travail à domicile, etc.

La distance physique par rapport à l’organisation crée également une certaine distance mentale. Lorsque vous voulez vous attaquer à ce problème, une culture d’entreprise forte est alors l’acteur qui entre en scène. Cet élément détermine en effet dans quelle mesure vos collaborateurs œuvrent collectivement à obtenir de bons résultats et dans quelle mesure ils se sentent impliqués dans leur travail. Deux facteurs importants pour la satisfaction de vos collaborateurs. Au fait, saviez-vous que votre culture d’entreprise détermine déjà l’employee experience des collaborateurs potentiels ? Elle sera même souvent décisive dans leur décision de travailler ou non pour vous.