Partager

La crise du coronavirus, un levier inattendu pour l’agilité stratégique

La crise du coronavirus, un levier inattendu pour l’agilité stratégique

3 idées pour vous inciter à réfléchir

Ces derniers mois, nous avons sans cesse dû adapter notre vie privée aux nouvelles règles du coronavirus. Souvent du jour au lendemain. Après un certain temps, cette agilité devient presque automatique : vous restez en alerte, prêt à faire face à un éventuel changement. Votre organisation aussi devrait adopter ce mode de fonctionnement. En tant qu’organisation, comment anticiper facilement les changements ? En d’autres termes : quel est votre niveau d’agilité stratégique ?

Se refermer sur soi-même et attendre que ça passe, c’est tout sauf la meilleure façon de faire face au changement. Cela ne sert à rien de continuer à s’accrocher au passé, en espérant traverser la tempête du coronavirus. Car que se passera-t-il lorsque la prochaine tempête se produira dans quelques années ? Inversez la logique : profitez de cette crise pour accroître votre agilité stratégique. Les papillons agiles que nous sommes vous aident à vous concentrer sur trois points importants pour votre organisation.

1. L’agilité stratégique de votre organisation est plus faible que vous ne le pensez

Éternuer dans le pli du coude ? Aucun problème ! Ajuster nos USP ? Un rien plus compliqué. L’agilité humaine est souvent plus importante que celle de votre entreprise. Et ce, parce que votre organisation est un ensemble complexe d’habitudes, de hiérarchies (cachées) et de convictions ou d’intérêts divergents.

Quand tout se déroule normalement, ces problèmes restent sous contrôle. Mais depuis quelques années, le changement est devenu l’unique constante. Utilisez donc la crise comme levier pour identifier toutes les habitudes bien ancrées qui font obstacle à votre agilité stratégique. Parce qu’il vaut mieux que vous agissiez dès maintenant pour enlever le grain de sable de l’engrenage de votre organisation, plutôt que d’attendre que la réalité vous rattrape.

2. L’agilité stratégique de vos collaborateurs est plus élevée que vous ne le pensez

Nombreuses sont les personnes qui ont douté de leur propre résilience ces derniers mois. Devoir soudainement télétravailler, jouer les enseignants, des magasins qui ferment, des projets suspendus… Nous nous frayons un chemin à travers les difficultés. Et dans l’intervalle, nous améliorons nos compétences numériques professionnelles et privées. Certains parviennent même à faire plus de sport.

Ainsi, une résilience intrinsèque couve en chacun de vos collaborateurs. Pour entretenir la flamme, ils ont besoin d’une vision claire. Durant cette période, clarifiez la direction que vous souhaitez donner à votre entreprise – renforcez votre culture d’entrepriseet vous remarquerez vite que vos collègues se retrousseront les manches. Cela donnera un sérieux coup de fouet à votre agilité stratégique.

3. Les besoins de vos clients ont changé

Des circonstances différentes impliquent des besoins différents. Aujourd’hui, pendant la crise du coronavirus, mais aussi après. Vous n’êtes pas certain de savoir ce qui a changé ? Il suffit de le demander à vos clients. « Comment allez-vous ? », « Comment puis-je vous être utile ? », etc. Lorsque vous posez ces questions en cette période difficile, vous n’identifiez pas seulement leurs besoins. Parce que vous leur accordez une attention personnelle en ce moment crucial, vous renforcez également la confiance. Ne faites pas de la conversion directe votre objectif principal : si vous êtes en mesure d’attirer des clients aujourd’hui, vous en tirerez sans aucun doute profit après la crise.

Utilisez en outre les nouvelles informations pour faire en sorte que votre organisation soit plus orientée client. Vous améliorerez ainsi votre agilité stratégique aussi dans ce domaine. Car en restant constamment à l’écoute, vous pourrez également répondre plus rapidement aux nouveaux besoins des clients à l’avenir.