Partager

5 bonnes résolutions pour votre organisation

5 bonnes résolutions pour votre organisation

Manger plus sainement, bouger davantage, passer plus de temps de qualité avec la famille et les amis, etc. Vos bonnes résolutions personnelles vous viennent sans doute facilement à l’esprit. Mais qu’est-ce qui doit changer en 2020 dans (la gestion de) votre entreprise ? Car outre les objectifs chiffrés pour l’année que vous avez déjà soigneusement élaborés, il y a certainement des tendances sociétales que vous ne voulez absolument pas manquer de mettre en place l’année prochaine. En voici cinq qui contribueront à maintenir la pertinence de votre organisation.

Résolution 1 : captiver les gens avec des récits authentiques

À partir de 2020, votre marketing de contenu ne pourra vraiment plus se faire sans mise en récit. À ne pas confondre avec les histoires laineuses destinées à vanter votre produit ou votre service. Une mise en récit effective est celle où de vraies personnes occupent une place centrale. Des clients, des collaborateurs, des personnages inspirants ou des équipes entières qui jouent le rôle principal dans une histoire véridique autour de votre entreprise.

« Pas facile, nous direz-vous, de faire passer cela à des gens qui lisent mon post Facebook en à peine une seconde. » Et vous avez raison. Attachez dès lors de l’importance à la qualité des photos, des vidéos et des articles de blogs par lesquels vous voulez capter l’attention.

Résolution 2 : mieux utiliser les données RH

L’analyse de données RH n’est pas un processus inconnu pour votre département RH. Mais ces analyses sont-elles utilisées de manière optimale pour identifier et analyser tous les problèmes liés à des personnes au sein de votre organisation ? Retournons quelque peu en arrière et commençons par la bonne nouvelle : toutes les données nécessaires à l’optimisation de vos analyses sont probablement déjà enregistrées. Les pièces du puzzle sont donc sur la table, il vous suffit de les assembler pour obtenir le tableau d’ensemble.

Commencez par les bords, c’est-à-dire le cadre RH au sein duquel vous organisez la masse de données. Veillez à pouvoir répondre tout aussi rapidement aux questions de personnel complexes et prédictives qu’aux questions de base. L’analyse de données RH doit donc vous permettre de répondre aussi facilement à la question « Quels sont les départements de mon organisation qui sont susceptibles d’être les premiers touchés par des départs de personnel et quand ? » qu’à la question « Combien mon organisation compte-t-elle d’employés ? ». 

Résolution 3 : sauter dans le train technologique

Contrairement à ce que leur nom grandiloquent fait penser, les technologies comme la réalité virtuelle (RV) et l’intelligence artificielle (AI) ne sont pas uniquement réservées aux entreprises technologiques d’avant-garde. Les spécialistes considèrent même l’IA comme l’élément moteur de la quatrième révolution industrielle. Il serait peut-être exagéré de réorienter tous vos budgets vers les nouvelles technologies, mais soyez particulièrement attentif aux innovations technologiques pour, en première instance, comprendre leur impact sur votre secteur.

On range parfois à tort certains processus automatisés dans la catégorie « intelligence artificielle ». En fait, l’IA ne parcourt pas des étapes que vous lui imposez, elle apprend par elle-même comment mieux comprendre les données et dégage de précieux concepts et stratégies. Très intéressant, n’est-ce pas ?

Vous pouvez par exemple développer des applications de RV au sein de votre département RH. Les candidats ont besoin de compétences pratiques spécifiques ? Grâce à la RV, vous pouvez les tester dès l’entretien de sollicitation ou prévoir des formations après embauche sans devoir faire appel à l’un de vos collaborateur pour un accompagnement individuel.

Résolution 4 : sous-traiter les services facilitaires

Les services facilitaires sont le ciment entre les briques ou, pour ceux qui pensent déjà au repas de Noël, le mascarpone dans le tiramisu. Sans ces services d’appui, une entreprise ne peut pas effectuer ses activités de base de manière optimale. Mais la gestion facilitaire fait plus que soutenir. En effet, le glissement de la gestion facilitaire opérationnelle vers une mission plus stratégique ne vous aura pas échappé. Pensez par exemple à l’entrepreneuriat durable ou à la création d’un environnement de travail agréable.

Là où cela est possible et financièrement avantageux, les organisations choisissent de plus en plus souvent de sous-traiter leurs services facilitaires opérationnels. Elles bénéficient de cette manière de davantage de flexibilité et d’une plus grande expertise. Chez ITZU, nous sommes totalement adeptes de l’évolution du concept « Que puis-je en retirer ? » vers la notion « Que pouvons-NOUS en retirer ? ». En effet, un partenariat durable entre une entreprise et un fournisseur de services facilitaires externe donne la possibilité aux deux parties d’innover et d’atteindre leur plein potentiel.

Résolution 5 : adapter le leadership à la génération du millénaire

Dans votre recherche de talents, vous ne voulez plus passer pour un « vieux baby-boomer ». Les talents de la génération du millénaire qui sont prêts à mettre en œuvre d’importants changements dans votre organisation sont de férus adeptes de la « nouvelle manière de travailler ». Pour éveiller et garder leur intérêt, vous avez peut-être intérêt à revoir votre façon de diriger. Et balayez vos réticences ! Car l’approche ouverte et flexible orientée vers l’humain que la génération du millénaire tient en si haute estime aide aussi les collaborateurs d’autres générations à tirer le meilleur d’eux-mêmes.

Cela vous a donné envie d’affiner encore vos bonnes résolutions?

Pour toute aide et expertise dans le domaine des RH et des services facilitaires, vous pouvez toujours nous contacter via itzu.eu

Contactez-nous ici

À propos de ITZU [It’s you]

Le holding ITZU est constitué d’un groupe de partenaires actifs dans le domaine des relations humaines. Nous créons l'effet papillon (#butterfly) pour nos clients en proposant à la fois des services en ressources humaines et des services facilitaires. Les personnes et les organisations qui travaillent avec nous sont ainsi aidées à tous les niveaux par un seul interlocuteur :

  • ressources humaines: Itzu Select (recrutement), Itzu Jobs (intérim), Itzu Career (centres d’évaluation et de développement, outplacement et orientation professionnelle), Itzu Polska(recrutement en Pologne) et Itzu Training (formation sur mesure en entreprise).
  • services facilitaires : Itzu Home (société de titres-service), Itzu Cleaning (nettoyage) et Itzu Facility (maintenance des installations).

Les trois actionnaires d'ITZU sont Koen Janssen, Luc Lormans et Louis Kemps. Le siège social d'ITZU est situé à Hasselt mais le holding compte plus de 100 succursales dans toute la Belgique. ITZU compte environ 1.850 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires de 75 millions d'euros en 2018.

L’esprit d’entreprise centré sur les personnes et les valeurs humaines est le leitmotiv du holding, ce qui explique la forte croissance des activités depuis sa création en 2016.

Contact presse: Bénédicte Van Moortel, benedicte@presscom.be, 32 475 48 76 47